Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:5090 Le 22/08/2017 | Partager

■ Une tortue géante retrouvée à 140 m d’un zoo
Une tortue géante qui s'était sauvée d'un zoo japonais il y a deux semaines a été retrouvée saine et sauve mercredi à 140 mètres de là. Nommée Abuh, cette femelle de 35 ans, mesurant un mètre de long, s'était évaporée du parc animalier de Shibukawa (préfecture d'Okayama) début août, après avoir été autorisée à se promener en liberté pendant les heures d'ouverture. Les gardiens du parc, incapables de retrouver la tortue, avaient offert une récompense de 500.000 yen (environ 3.800 euros) à celui qui permettrait son retour. Leur stratégie a payé, puisque le reptile de 55 kilos leur a été signalé, aperçu dans un massif non loin de là. «Nous étions si soulagés qu'elle revienne en sécurité, car elle est très aimée des enfants», a déclaré Yoshimi Yamane, membre du personnel du zoo, ajoutant que la tortue Abuh était d'un naturel «doux». «Nous allons essayer de prendre de nouvelles mesures pour faire en sorte que cela ne se reproduise pas», a ajouté Yoshimi Yamane, sans donner plus de détails. C'était la deuxième fois en un mois qu'Abuh disparaissait. Son retour au zoo a fait les gros titres des journaux télévisés de la chaîne publique NHK.

■ Deux jambes de femme découvertes dans une benne à ordures!
Deux jambes de femme ont été découvertes dans une benne à ordures d'un quartier résidentiel du nord de Rome, ont rapporté mercredi les médias italiens de source policière. C'est une jeune femme qui fouillait les poubelles qui a fait la macabre découverte mardi soir, près d'un parc. Les jambes ont été sectionnées à la hauteur de l'aine. Mais le reste du corps est pour l'instant introuvable, rendant très difficile l'identification de la victime. Les enquêteurs examinaient mercredi les vidéos des caméras de surveillance du quartier.

■ Une précieuse bague perdue retrouvée autour d'une carotte
Une octogénaire canadienne, qui croyait avoir perdu à tout jamais sa bague de fiançailles, vient de la retrouver treize ans plus tard, le précieux bijou ayant refait surface autour d'une carotte tirée de son ancien potager. Mary Grams, 84 ans, a raconté aux médias canadiens avoir perdu en 2004 la bague qu'elle portait depuis 1951 en faisant du désherbage sur la ferme familiale en Alberta. Embarrassée par cette perte, elle était allée jusqu'à acheter une bague de rechange pour cacher le secret à son mari. Seul son fils était dans la confidence. Son mari est décédé après leur soixantième anniversaire de mariage, en 2012. Cette semaine la belle-fille de Mary Grams, Colleen Daley, qui vit sur la ferme, a retrouvé la bague en lavant une carotte qu'elle avait récoltée au potager. Difforme, la carotte était écrasée au milieu, ceinturée par l'anneau. «Je n'avais jamais vu cela», a déclaré Colleen Daley à la chaîne CBC. «J'ai demandé à mon mari s'il reconnaissait la bague, et il m'a dit que oui. Et elle est réapparue sur cette carotte», a-t-il ajouté. Mme Grams ne s'attendait jamais à revoir sa bague de son vivant. «Elle me va encore», a-t-elle dit à la CBC. Etrangement, cette histoire n'est pas sans précédent. Une Suédoise avait retrouvé sa bague de mariage sur une carotte poussant dans son potager en 2011, seize ans après l'avoir perdue.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc