Culture

Une école pour apprendre les ficelles du septième art

Par Karim Agoumi | Edition N°:5090 Le 22/08/2017 | Partager

Initier les jeunes cinéphiles d’aujourd’hui et développer leur passion pour le septième art. C’est dans ce sens que l’Institut français organise du 2 au 6 octobre prochain l’école du regard. Un évènement cinématographique à la fois recherché et ambitieux qui proposera aux intéressés de visionner des films soigneusement sélectionnés pour éveiller leur curiosité et leur apprendre les ficelles du métier.

Le festival en question affichera un programme rigoureusement choisi incluant de grandes œuvres du cinéma mondial d’hier et d’aujourd’hui. L’on pourra notamment visionner le film d’animation français  «Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo bill» de Marc Boréal et Luc Chatel.

Une œuvre drôle et touchante qui raconte les mésaventures d’un enfant de six ans dont l’imaginaire est régulièrement nourri par les cartes postales que sa mère lui envoie des quatre coins du monde. Egalement au programme, le film d’animation franco-danois «tout en haut du monde» de Rémi Chayé relate l’histoire de Sacha, une adolescente intrépide fascinée par l’expédition au pôle Nord de son grand-père.

Ces films de genres et d’époques différentes ont un réel intérêt pédagogique pour les jeunes spectateurs. Leur projection permettra aux amateurs à la fleur de l’âge d’enrichir leur culture cinématographique et d’assimiler par la même les différents styles de réalisation existants. Mais pas uniquement. Le visionnage interactif constituera pour eux un réel moyen de développer leur créativité et leur capacité à élaborer des scénarios originaux.

Durant le même mois, les jeunes cinéphiles de la cité idrisside  auront également rendez-vous avec la 16e Fête du cinéma d’animation. L’évènement haut en couleur, qui se tiendra du 2 au 20 octobre, permettra de faire connaître et de valoriser les films et les auteurs de l’Hexagone.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc