Régions

Bouznika hisse son 11e pavillon bleu

Par Karim Agoumi | Edition N°:5086 Le 15/08/2017 | Partager

La plage de Bouznika conserve pour la 11e année consécutive le Pavillon bleu. Une distinction attribuée la semaine dernière à l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) et à la commune urbaine de la province qui ont joint leurs efforts tout au long de cette année pour mettre à niveau les installations de la plage et en préserver l’environnement, répondant ainsi aux exigences des nombreux plagistes.

La levée du pavillon bleu à Bouznika s’est plus exactement tenue jeudi dernier en présence de Mustapha El Maâza, gouverneur de la province de Benslimane. Une récompense  internationale octroyée à l’ONEE dans le cadre du programme «Plages Propres» initié par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’Environnement. Le label a été remis à l’organisme par la Fédération européenne pour l’environnement (FEE) pour avoir soigneusement rempli ses nouveaux critères de certification renvoyant notamment à la sécurité et à la qualité des eaux de baignade du site en question.

Concrètement, l’ONEE a réalisé au cours de ces derniers mois bon nombre d’actions ciblées qui ont permis à Bouznika de décrocher le précieux sésame. L’office a tout d’abord pris soin de réaménager les infrastructures existantes de la plage, comportant entre autre des blocs sanitaires, des douches, des centres de soins ainsi que des accès pour personnes à besoins spécifiques. Un moyen de répondre davantage au confort des estivants. Mais pas seulement.

Le groupe public a également mis sur pieds bon nombre de programmes éducatifs et culturels pour sensibiliser les plagistes à la cause environnementale. Des projets qui se sont traduits par le lancement d’un village d’animation à la fois récréatif  et pédagogique mais également par l’instauration d’un centre d’éducation au développement durable au sein duquel les plus jeunes sont continuellement informés sur les retombées d’une mauvaise gestion des déchets et sur la possibilité de recycler ces derniers sous forme d’objets décoratifs. 

Enfin, la plage s’est également vu dotée d’une radio diffusant tout au long de la journée des messages encourageants à la propreté et à la préservation du littoral. Cette année, le label a été décroché par pas moins de 25 sites de baignade contre 22 en 2016 et seulement 5 en 2005.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc