Economie

Un forum pour booster les échanges maroco-chinois

Par Karim Agoumi | Edition N°:5082 Le 08/08/2017 | Partager

Depuis quelques années, la nouvelle politique étrangère du Maroc a incité le pays à diversifier la base de ses alliances internationales. C’est dans ce sens que le ministère de l’Industrie, «Jeune Afrique Media Group» et «BOAO Business Consulting» tiendront les 27 et 28 novembre la seconde édition du China-Africa Investment Forum (CAIF).

Un évènement ambitieux qui permettra de multiplier davantage les opportunités d’affaires entre les investisseurs de deux pays via un programme musclé et diversifié. L’évènement, qui fait suite à la visite stratégique du souverain en Chine en mai 2016, est à replacer dans un contexte bien particulier. Le Maroc, souhaitant tirer profit de l’expertise et du potentiel chinois, a signé ces derniers mois de nombreux partenariats stratégiques dans des domaines aussi essentiels que l’industrie, le tourisme, l’énergie ou encore les finances. La démarche royale, qui consiste à attirer le plus grand nombre d’investisseurs étrangers, a déjà porté ses fruits. Ainsi, la seule région d’Ain Dalia dans le nord a récemment abrité des projets chinois représentant pas moins de 10 milliards de dollars d’investissements.

De nouveaux contrats verront ainsi prochainement le jour à travers le CAIF. Cette rencontre, qui promet son lot de dynamisme, rassemblera un parterre de plus de 400 décideurs économiques chinois et africains de haut calibre pour deux jours successifs d’information et d’interaction. Objectif: nouer de nouveaux partenariats durables à forte valeur ajoutée entre les principaux acteurs de l’investissement des deux régions. Des collaborations qui pourront déboucher à terme sur des projets solides et prometteurs.

Côté programmation, les visiteurs du forum pourront prendre part dans un premier temps à un large choix de conférences et de débats qui porteront sur les enjeux économiques et financiers de ces partenariats mais également sur les modèles à suivre pour capitaliser sur cette nouvelle dynamique. Mais pas seulement.

La rencontre inclura également des ateliers pratiques qui permettront aux nombreux participants d’assimiler le fonctionnement des politiques économiques et de maîtriser les environnements opérationnels des deux pays. Des atouts non négligeables pour réussir de tels partenariats. Enfin, l’évènement mettra en contact les investisseurs des deux régions, qui se présenteront mutuellement  leurs entreprises et partageront leurs visions dans l’optique d’une collaboration fructueuse.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc