Culture

Casamouja orne les murs de la ville blanche

Par Aïda BOUAZZA | Edition N°:5069 Le 20/07/2017 | Partager
Trois nouvelles fresques monumentales sont à découvrir
Un projet mené sous la direction artistique de Rebel Spirit
bd-resistance-casamouja.jpg

Le boulevard la Résistance abrite une fresque géante, une création collective des artistes Machima, Ed Oner et  Basec, un hommage à la culture populaire marocaine «rétro» (Ph. Casamouja)

Le parcours street art de la ville blanche vient d’être enrichi de trois nouvelles fresques monumentales. Le projet initié par Casamouja «urban art wave» se veut une opération d’art urbain visant  à embellir le quotidien des «bidaouis». Ainsi, une carte blanche a été donnée à 5 street artistes.  «Le plus grand défi était de miser sur une sélection d’artistes marocains. Nous avons travaillé avec le collectif Taraza et Yann Châtelain, un artiste français qui vit et travaille au Maroc. Casablanca est envahie par des murs délaissés et de la publicité. Il a fallu déployer beaucoup d’énergie pour trouver des murs exploitables», précise Rebel Spirit, artiste bédéiste et directeur artistique de cette 2e vague du projet Casamouja. 

elhank-casamouja.jpg

Ce portrait sorti tout droit de l’imaginaire de l’artiste Normal trône sur la place El Hank  (Ph. Casamouja)

Normal, de son vrai nom Abid Ayoub, a réalisé une œuvre à Al Hank. Une façon de marquer le site suite à la première édition du Casa Festival qui signait cette année son grand retour. Comme à l’accoutumée, ce dernier a illustré un personnage inspiré de son monde surréaliste dans lequel il a voulu apporté une touche berbère et africaine. Un mur collectif a été peint par Mehdi Annassi (nommé créateur de l’année par Maroc Web Awards) plus connu sous le nom de Machima, Ed Oner, graphiste et street artiste casablancais  ainsi que Basec, un jeune talent de Berrechid qui a découvert l’art urbain à travers Internet. Cette œuvre gigantesque, qui habille un mur du côté du boulevard la Résistance, invite les habitants de la ville dans un univers imprégné de nostalgie où des jeunes jouent aux billes comme ils avaient l’habitude de le faire dans le temps, quand un autre emmène la «taoua» de pain au four public… Un petit clin d’œil à la culture rétro marocaine.  Du côté du boulevard Brahim Roudani, les badauds pourront admirer une fresque réalisée par Yann Châtelain, Poze de son nom d’artiste peintre, calligraphe spécialisé dans la réalisation d’œuvres de grandes dimensions, où une explosion de couleurs vives illumine un mur. 
 «Décloisonner la culture en amenant l’art dans les quartiers  est l’un des objectifs poursuivis par Casamouja», précise l’organisation. 
Pour rappel, une première vague street art a eu lieu en mars/avril derniers. La première partie de la programmation invitait l’artiste casablancais Rebel Spirit (boulevard de la corniche en face de l’hôtel Riad Essalam) et des artistes du collectif Placebo (Porte 6 de la corniche) sans oublier deux sites stratégiques qui ont été habillés en alliance avec l’artiste Kalamour (Porte 13 de la corniche et un mur sur la route vers Dar Bouazza). D’autres œuvres plus impressionnantes les unes que les autres ornent des murs du côté du boulevard Massira Khadra, Place Albert 1er, boulevard Zayid Ou Hmad (près de Casa Port)…

bd-roudani-casamouja.jpg

Yann Châtelain, connu sous le nom de Poze, a réalisé le portrait d’un homme souriant aux couleurs explosives sur boulevard Roudani non loin de la rue Socrate (Ph. Casamouja)

Le programme Casamouja «urban art wave» lancé par Casa Events et Animation s’étend sur toute l’année, et met en lumière l’art urbain à travers diverses disciplines comme la danse hip hop, le théâtre de rue, le cirque et bien évidemment le street art. «En septembre, nous donnons rendez-vous au public pour la prochaine édition de Sbagha Bagha. Il y aura beaucoup de surprises pour les Casablancais et nous essaierons d’aller vers de nouveaux arrondissements que nous n’avons pas encore touchés», souligne Rami Fijaj, chef de projet culturel de Casa Events et Animation chargé de la partie side events du Festival Casablanca.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc