Habillage_leco
Economie

Tourisme: L’Observatoire rassure

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5064 Le 13/07/2017 | Partager
Les destinations sont sur un trend haussier
Les principaux marchés reprennent leur souffle

Les statistiques sont enfin tombées. L’Observatoire du tourisme confirme ce que nous annoncions dans notre édition n°5057 du 4 juillet dernier que  le secteur se porte bien. Il a même dépassé les crises de désamour qui ont affecté la destination Maroc tout au long des quatre dernières années. Selon les données communiquées par la Direction générale de la sûreté nationale, le nombre d’arrivées des touristes aux postes frontières pendant le mois de mai 2017 a enregistré une hausse de +4% par rapport à celui de 2016. Les TES (Touristes étrangers de séjour) ont connu une hausse de +7,4% alors que les MRE à peine 1,1%. 

tourisme.jpg

Les évolutions des nuitées ont enregistré 19% depuis le début de janvier à Marrakech. Il faut dire que la ville a enchaîné plusieurs événements internationaux organisés dans la cité ocre. La reprise du tourisme ne s’est pas uniquement effectuée grâce au retour des marchés émetteurs classiques comme la France, l’Allemagne ou le Royaume-Uni. Ce sont les nationaux qui, encore une fois, sauvent la mise.

Les principaux marchés émetteurs ont enregistré des résultats positifs en globalité. En effet, les Etats-Unis ont connu une hausse importante de +20%, suivis par la France, l’Espagne, l’Italie et la Hollande avec des augmentations de +3% chacun. Tandis que le Royaume-Uni a connu une baisse de -7%. Parallèlement, et selon les données communiquées par les professionnels de l’hébergement touristique, le volume des nuitées dans les établissements classés a connu une hausse de +8% en mai 2017, par rapport à celui de 2016 (+15% pour les touristes non résidents et -7% pour les résidents). Au niveau géographique, la ville de Fès a connu la plus forte augmentation en termes de nuitées (+43%), suivie par Tanger et Marrakech (+18% et +14% respectivement). Rabat et Casablanca ont cependant connu des baisses de -7% et -3% respectivement. Concernant la fréquentation des chambres, le taux d’occupation a augmenté d’un point par rapport au même mois de l’année dernière. Il a atteint 43% en ce mois de mai 2017. En termes de recettes voyages en devises, celles-ci ont atteint 5,9 milliards de DH, enregistrant une progression de +20,2% par rapport au même mois de l’année écoulée. En cumulé, les nuitées totales réalisées dans les établissements d’hébergement touristique classés ont enregistré une hausse de +17% par rapport à la même période de 2016 (+22% pour les touristes non résidents et +6% pour les résidents). 
Les deux pôles touristiques Marrakech et Agadir ont généré à eux seuls 60% des nuitées totales durant les cinq premiers mois de 2017. Ces deux villes ont enregistré une augmentation de +19% et +16% respectivement. Les autres destinations ont également affiché de bonnes performances, en particulier Fès et Tanger avec des hausses de +38% et +31% respectivement. Le taux d’occupation jusqu’à fin mai 2017 a atteint 42%, il a augmenté de quatre points par rapport à la même période en 2016. A chaque ville sa saisonnalité. Celle de Marrakech, qui enregistre d’après l’observatoire 16% de hausse, ne satisfait pas les opérateurs locaux d’autant plus que la capacité hôtelière est en constante augmentation. Pour les professionnels, seul un budget conséquent  dédié à la communication pourrait permettre au tourisme de prendre de vraies couleurs.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc