Habillage_leco
Dossier Spécial

Ecoles d’ingénieurs: S’inscrire en ligne, ça marche

Par Stéphanie JACOB | Edition N°:5057 Le 04/07/2017 | Partager
Une nouvelle méthode de sélection en ligne basée sur les notes du bac
EST, ENSA, ENCG… déjà lancées

MINHATY pour les bourses, Otrohati pour les thèses, la digitalisation de l’enseignement supérieur gagne du terrain. Dans un souci d’égalité des chances, les candidats à l’accès aux grandes écoles bénéficient de la nouvelle méthode de sélection. En effet, l’Ecole supérieure de technologie (EST), les Ecoles nationales des sciences appliquées (ENSA), ou encore les Ecoles nationales de commerce et gestion (ENCG), ont toutes leur portail de présélection en ligne basé sur les notes obtenues aux examens du baccalauréat (75% examen national et 25% examen régional).

Exit donc pour certaines filières l’accès sur concours, les premiers choix d’affectation étant réservés à ceux qui ont obtenu les meilleures notes. Ce système, que le ministère veut plus transparent, est encore en développement pour digitaliser l’ensemble de la procédure de candidature pour tous les établissements qui organisent des concours après le baccalauréat. Il s’agit maintenant de réunir toutes les formules de calcul de chaque réseau d’écoles, suivant les disciplines, comme la médecine ou le commerce.

Plusieurs fois annoncée, puis reculée, la méthode digitale est encore en rodage mais ouvre des horizons plus justes et plus simples pour les candidats. A terme, ils n’auront plus notamment à imprimer et envoyer leur dossier par courrier. Du 100% numérique comme objectif. Cette réorganisation 2.0 concerne donc les ENSA, ENCG, EST, mais aussi les Facultés des sciences et techniques, de médecine et pharmacie, de médecine dentaire et les Ecoles nationales supérieures d’arts et métiers. Du côté des classes préparatoires aux grandes écoles, le portail e-CPGE permet aux bacheliers de postuler en ligne.

En 2016/2017, ils étaient 49.679 à tenter leur chance, sur les 175.042 candidats éligibles selon les effectifs fournis par les Académies régionales d’éducation et de formation (AREF). Depuis 2016, chaque candidat peut postuler pour 3 filières au plus, classées par ordre de préférence. Quand l’étudiant obtient son meilleur choix, les autres sont automatiquement annulés afin de combler toutes les places.

Toutes les étapes de la procédure pouvant être suivies en ligne par l’élève. Ce nouveau mode de sélection, une fois mature, se destine à l’économie de temps et d’argent pour les établissements et pour les étudiants. Une manière également, pour le ministère, de viser plus d’équité et d’égalité des chances. Donc, bac en poche, l’étudiant remplit son dossier et précise ses choix d’établissements, en attendant son affectation, qui dépend de sa moyenne.

Filière commerce et gestion

Tout comme l’Ecole nationale des sciences appliquées, l’ENCG joue le jeu de la digitalisation depuis plusieurs années. Le réseau des ENCG du Maroc, à travers TAFEM.ma (Test d'admissibilité à la formation en management) permet de faire une précandidature en ligne, ouverte jusqu’au 10 juillet prochain, pour une inscription au titre de l'année universitaire 2017/2018.

Tous les dossiers du réseau déposés sont traités via une liste nationale afin d’unifier le seuil d’admission (la note exigée) pour toutes les écoles. L’affectation dépend ensuite du mérite, des choix communiqués par les étudiants et bien sûr du nombre de places disponibles. De nouvelles sélections sont également prévues pour les places laissées vacantes par les candidats qui sont admis dans d’autres concours.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc