Habillage_leco
Société

Le festival Tifawine s’ouvre sur l’Afrique

Par Fatiha NAKHLI | Edition N°:5051 Le 22/06/2017 | Partager
Une pléiade d’artistes issus de différents pays du continent y participent
La manifestation prévue du 12 au 15 juillet prochain
Un mariage collectif au programme
festival-tifawine-051.jpg

Comme chaque année, un mariage collectif est prévu en marge de la 12e édition du festival Tifawine. Les couples bénéficiaires vont repartir avec une aide financière de 10.000 DH chacun (Ph. L'Economiste)

Le festival Tifawine, organisé chaque année à Tafraout et à Ammelne dans la province de Tiznit, s’annonce plus tôt cette année. En effet, la manifestation est prévue du 12 au 15 juillet 2017. Alors que d’habitude elle a lieu durant le mois d’août qui coïncide avec la période des fortes chaleurs, faut-il signaler. Pour cette 12e édition, les organisateurs mettent les petits plats dans les grands pour la réussite de cette version 2017.

Et votent pour un approfondissement de la thématique «La victoire pour les arts du village», qui caractérise désormais cette manifestation culturelle. Comme cette année Tifawine s’ouvre sur l’Afrique, l’accent sera mis sur la richesse des volets artistique et culturel communs aux populations marocaine et africaine, est-il indiqué. C’est ainsi que la participation d’artistes issus de différents pays africains est prévue.

Ce qui va enrichir encore plus cette manifestation qui a su s’imposer dans l’agenda culturel national  comme rendez-vous incontournable durant l’été. Et qui permet de valoriser le potentiel patrimonial et de stimuler le développement économique territorial de la région. La tenue du festival est aussi l’occasion pour la programmation de conférences scientifiques et l’organisation de différentes expositions: arts plastiques, sculpture, photographie, produits artisanaux africains… qui sont prévues dans des espaces à Tafraout et à Ammelne.

Il faut préciser par ailleurs que les inscriptions sont ouvertes pour les couples désirant bénéficier de l’initiative de «Mariage collectif », mise en place depuis 2008 avec le partenariat d’Atlas peintures. Et qui permet aux nouveaux mariés de repartir avec une subvention de 10.000 DH.

«L’optique est d’aider les jeunes de Tafraout à créer leurs propres foyer et de mettre en avant les traditions et coutumes de cette région montagneuse ancestrale», explique un organisateur. Dans ce sens, une autre tradition ancestrale permet aux jeunes filles de Tafraout de sortir en groupe, en rentrant toutefois avant la prière du «Maghrib». L’occasion pour elles de choisir l’élu de leur vie à l’ombre des arganiers, avec la bénédiction des parents.

Une pratique ancienne qui marche toujours aussi bien. Pour rappel, la 12e édition du festival Tifawine prévue en juillet prochain est organisée par l’Association éponyme. Et ce, en collaboration avec la municipalité de Tafraout et la commune rurale d’Ammelne, relevant de la province de Tiznit. Un événement qui met toute la région sous les feux de la rampe plusieurs jours durant. Et qui va dans le sens du nom qu’il porte : «Tifawine» ou «Lumières» en tamazight.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc