Culture

Bahri sensibilise les enfants démunis à l’environnement

Par Karim Agoumi | Edition N°:5038 Le 05/06/2017 | Partager
Un camp social et écologique organisé par l’association à la plage de Ain Diab
Course aux déchets, séances de transformation, nettoyage en duo…Des ateliers originaux
Plus de 400 enfants issus de quartiers défavorisés bénéficiaires
bahri-environnement-038.jpg

Plus de 400 enfants issus de quartiers défavorisés prendront part au Bahri Ramadan Camp organisé par l’association Bahri durant tout le mois de juin à la plage d’Ain Diab à Casablanca. Ils bénéficieront notamment d’ateliers de sensibilisation à l’environnement au sein desquels ils apprendront entre autres à transformer des déchets en objets et en sculptures décoratives (Ph. Association Bahri)

Sensibiliser les enfants des quartiers défavorisés à la cause environnementale en leur offrant un ftour et des activités ludiques, c’est le concept à la fois noble et ambitieux du Bahri Ramadan Camp. Un projet social et écologique haut en couleur organisé par l’association Bahri qui se tient jusqu’au 25 juin à la plage de Ain Diab à Casablanca.

Une initiative pour le moins originale qui permettra de venir en aide à ces enfants dans le besoin tout en contribuant à la préservation du littoral. Au total, plus de 400 enfants pris en charge par les associations Kouba, Al Hilal et Ajial Ain Diab participeront à l’opération. Chacun d’entre eux, âgés entre 9 et 15 ans, se verra offrir un ftour par un donateur participant et bénéficiera également de plusieurs ateliers visant à leur inculquer les bons réflexes à adopter en matière de protection de l’environnement.

La course aux «déchets», par exemple, consiste en un jeu d’orientation pédagogique au sein duquel les jeunes s’amusent à reconnaître les différents types de déchets. «Récup’art», pour sa part, permet d’apprendre aux enfants à recycler les détritus de manière artistique en les transformant en objets et en sculptures décoratives. Enfin, des séances de nettoyage de plages, réalisées en binôme avec leur mécène, développeront entre eux des liens affectifs qui leur permettront de garder contact une fois l’évènement terminé.

Le volet sportif n’a pas non plus été oublié. Ainsi, les jeunes auront l’occasion de se dépenser physiquement en participant à des matchs de beach volley et de beach soccer. Pour prendre part à ce camp social et sportif, chaque entreprise ou particulier intéressé devra débourser la somme de 250 DH.

Les donateurs bénéficieront, en plus d’une séance de nettoyage des plages partagée avec l’un des enfants concernés, de cours de surf et de yoga.Une manifestation qui vise dans un premier temps à soutenir socialement des enfants démunis mais également à initier la couche défavorisée de la population marocaine aux problèmes environnementaux et à la protection des littoraux. Des changements d’habitudes et une prise de conscience qui contribueront à terme à changer la donne en la matière.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc