Régions

De nouvelles infrastructures sociales à Rabat

Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:5036 Le 01/06/2017 | Partager
Le Souverain lance un centre de santé et deux de formation dans la région
Une véritable bouffée d'oxygène pour les jeunes et les familles défavorisées
infrastructure-sociale-rabat-036.jpg

Les trois projets dont les travaux ont été lancés par le Souverain vont renforcer les infrastructures sociales de proximité au niveau de la région de Rabat (Ph. MAP)

Les structures de soins de santé de proximité se renforcent au niveau de la région de Rabat. Le Souverain a procédé, mardi dernier, au quartier El Massira à l'arrondissement Yacoub El Mansour à Rabat, à la pose de la première pierre d’un centre régional des soins bucco-dentaires, le premier du genre au Maroc. C’est un projet qui sera réalisé par la Fondation Mohammed V pour la solidarité pour un investissement global de 16 millions de DH.

«Nous remercions la Fondation de cette initiative qui va permettre certainement de contribuer à combler le déficit dont souffre notre arrondissement en matière d’infrastructures sociales», indique Abdelmounime El Madani, président de l’arrondissement de Yacoub El Mansour.

Cette infrastructure sera destinée à renforcer l’offre de soins bucco-dentaires au niveau de toute la région de Rabat-Salé-Kénitra. Ce qui va favoriser l’accès aux personnes démunies, notamment les personnes âgées, les élèves issus de familles défavorisées, et les personnes en situation de handicap, aux soins bucco-dentaires».

Ce centre, qui sera réalisé sur un terrain d’une superficie de plus de 1.500 m2, sera composé notamment «d’unités des urgences bucco-dentaires, de radiologie, de consultations et de soins bucco-dentaires de base, de chirurgie, et de consultations spécialisées (endodontie, orthodontie, parodontie)», est-il indiqué.

Toujours dans l’arrondissement de Yacoub El Mansour à Rabat et précisément au quartier El Kheir, le Souverain a procédé au lancement des travaux de construction d’un centre de formation dans les fonctions sociales et éducatives. Une véritable bouffée d'oxygène pour les jeunes de la région. Ce projet, également à l'initiative de la Fondation Mohammed V pour la solidarité, leur permettra une meilleure insertion socioprofessionnelle, et, non négligeable, jouera en faveur de la scolarisation de la petite enfance. Sa réalisation nécessitera un budget de 6 millions de DH.

Un autre centre, aussi inauguré par le Souverain, viendra enrichir l'offre en formation dans la région. Il s'agit d’un centre de formation professionnelle multidisciplinaire, qui sera réalisé à Skhirat par la Fondation Mohammed V pour la solidarité, pour 8 millions de DH. Fruit d’un partenariat entre la Fondation et l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail, l'établissement offrira aux jeunes déscolarisés, garçons et filles, issus de familles démunies, des formations qualifiantes dans différents secteurs: électricité de bâtiment, automatisme industriel, confection, menuiserie aluminium…

«Ce projet va permettre de répondre à un réel besoin en formation au profit des jeunes de notre région et va leur faciliter par la suite l’insertion socioprofessionnelle», indique Zouheir Zamzami, président du conseil préfectoral de Skhirat-Témara et président du comité de gestion du complexe de formation à Témara.

De notre correspondant,
Noureddine El AISSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc