De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5035 Le 31/05/2017 | Partager

• Projet de loi de finances: Exit l’article 8 bis
Le très controversé article 8 bis du projet de loi de finances, que L’Économiste avait largement relayé (voir notre édition n°5029 du 23/05/2017), n’a pas franchi le cap du vote de la première partie, qui a eu lieu lundi 29 mai. La disposition prévoyait l’insaisissabilité des biens de l’Etat et des collectivités territoriales en guise de garantie de paiement d’une créance, mais avait suscité une levée de boucliers des élus de l’opposition, des juristes, des chefs d’entreprise et de la société civile H.E.

• Gemadec reçoit le prix du meilleur partenaire solution
Gemadec, entreprise spécialisée dans l’édition et l’intégration de solutions informatiques, vient de recevoir le prix du meilleur «Solution business partner» par Ricoh à Amsterdam. C’est au cours de la conférence annuelle des partenaires de Ricoh, qui regroupe chaque année plus de 200 partenaires venant de 80 pays de la région EMEA, qui s’est tenue les 23 et 24 mai à Amsterdam, que Gemadec a reçu le prix du meilleur partenaire solution. Une distinction qui récompense les efforts de l’entreprise depuis 2011, date à laquelle Gemadec avait signé un partenariat stratégique avec le géant mondial des solutions d’impressions numériques Ricoh (appelé autrefois InfoPrint Solutions). A.R.

• Marina Morocco: Les travaux de la 1re tranche achevés  
Les travaux de la première phase de la cité des arts et métiers du nouveau quartier phare de la Marina Morocco sont achevés. Eagle Hills annonce que cette première tranche, dont la livraison devrait débuter prochainement, donne aujourd’hui naissance à plus de 220 appartements de haut standing déclinés en 1 à 5 chambres et dont les superficies varient entre 50 et 330 m². M.A.B.

• Diamantine lance son 1er magasin à Beyrouth
Diamantine vient d’inaugurer son nouveau magasin à Beyrouth le jeudi 25 mai. La marque 100% marocaine a ouvert à Verdun dans le prestigieux quartier de la capitale, au voisinage des grandes marques internationales de la mode. Diamantine dispose de plus de 100 points de vente à travers le Maroc, le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord et bientôt en Amérique du Nord. A.E.

• Casablanca: Le plan de circulation fait pschitt!
Des embouteillages monstres ont marqué le début de semaine à Casablanca. Comme chaque année, le mois de Ramadan enregistre un pic des bouchons, mais cette année, la ville est en passe de battre son propre record. Des files de véhicules sont formées à partir de 15h sur les principales artères (boulevards Zerktouni, Mohammed VI, 2 Mars …), sans compter les carambolages et autres accrochages. Décidément, la mise en place du nouveau plan de circulation n’a rien arrangé. A.E.

• Hassad: «Il n’y aura plus de sureffectifs!»
C’est la promesse du ministre de l’Education nationale aux associations des parents d’élèves, rencontrés il y a quelques jours au siège du ministère. Mohamed Hassad assure avoir donné ses instructions pour que l’on n’ait pas plus de 30 élèves par classe aux premières années du primaire. Serait-ce jouable? A.Na

• Al Hoceïma: La réflexion démarre
Le Conseil de la région Tanger-Tetouan-Al Hoceïma organisera début juin un forum sur les événements qui touchent actuellement le Rif. La rencontre verra la participation de représentants du gouvernement, des syndicats, des partis politiques, des associations des droits de l’homme, d’élus nationaux, régionaux et locaux… Les familles et les avocats des personnes arrêtées sont également attendus. Le Conseil de la région met à la disposition des personnes intéressées un mail ([email protected]) et un numéro de fax (05-39-33-51-03) pour tout contact avec la cellule organisatrice avant le 31 mai. H.E.

• Export d’agrumes: L’impasse
Des camions chargés de marchandises sont bloqués au port d’Algésiras, annonce la Fifel. Une situation qui s’explique par le problème du certificat bilatéral «E» (Maroc/UE) qui n’est pas encore résolu malgré plusieurs écrits de la  profession adressés aux responsables. La Fédération des transporteurs en Espagne bloque tout octroi de nouvelles autorisations. «Les autorités espagnoles mobilisent sur leur territoire d’autres camions et les astreignent à payer une amende d’une valeur exorbitante de 4.000 euros, ce qui n’est pas à la portée de toutes les bourses», indique la fédération. L’alternative de faire appel aux services des grandes sociétés de transport étrangères ou aux sociétés marocaines dotées de livres de circulation à l’international est par ailleurs hors de prix. F.N.
 
• Espagne: Chebbakia, gâteau non grata
Les services des douanes espagnoles interdisent, depuis quelques jours, l’accès de certains produits en provenance du Maroc. Une nouvelle liste a été diffusée par les Douanes espagnoles interdisant notamment des gâteaux, chebbakia, sellou... De sources bien informées, les douaniers espagnols ont l’habitude de durcir le contrôle, surtout pendant le mois de Ramadan. Cette décision s’explique aussi par  les saisies par le passé de quantités importantes de drogues et cannabis dissimulés dans des gâteaux traditionnels ou encore sellou. D’ailleurs, un ressortissant avait avoué, après son arrestation, avoir dissimulé plus de 115 kg de cannabis dans des paquets de chebbakia. J.R.

• Un forum dédié à la culture amazighe
Le second forum Euro-Amazigh de la recherche a récemment eu lieu à Grenade. Placé sous le thème «La toponymie, l’Ethnonymie et l’anthroponymie médiévales onomastique amazighe», ce rendez-vous entièrement dédié à la culture amazighe a permis de réunir un parterre de chercheurs universitaires de renom, d’écrivains ou encore d’étudiants. Objectif: mettre l’accent sur la place qu’occupe cette civilisation dans l’histoire d’Al Andalus et contribuer ainsi à préserver la mémoire collective. A cette occasion, une bibliothèque spécialisée en amazigh a été inaugurée dans l’enceinte de l’Institut Euro-Arabe, abritant les travaux de cet événement. Celle-ci a été baptisée au nom de  Leila Mezian Benjelloun, présidente de la Fondation BMCE Bank qui a co-présidé les travaux du forum avec Inmaculada Marrero Rocha, présidente exécutive de l’Institut Euro-Arabe à l’Université de Grenade.  K.A.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc