Régions

Fès/Aéroport: Un terminal pour 2,5 millions de passagers

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5034 Le 30/05/2017 | Partager
Technologie de pointe, sécurité, artisanat… les atouts
471 millions de DH d’investissement aux normes environnementales
Le nouveau terminal vient d’être inauguré par le Roi
fes-aereport-034.jpg

Le Souverain a inauguré dimanche le nouveau terminal de l’aéroport Fès-Saïss. Ce terminal va permettre de passer d’une capacité de 500.000 passagers par an à 2,5 millions de passagers. Réalisé sur une superficie globale de 28.000 m², le nouveau bâtiment a nécessité un investissement de 471 millions de DH (Ph. YSA)

Le nouveau terminal de l’aéroport Fès-Saïss est désormais ouvert au public. Cette belle infrastructure vient d’être inaugurée officiellement par le Souverain, en présence de SAR le Prince Moulay Rachid. Nécessitant un investissement de 471 millions de DH, le projet a été financé conjointement par l’Office national des aéroports (ONDA) et la Banque africaine de développement (BAD). 

S’étendant sur une superficie globale de 28.000 m2, le nouveau terminal comprend notamment un hall public, une zone d'inspection-filtrage et une autre de contrôle des passeports (départ), une zone de commerce hors taxes (Duty Free) et de restauration, un hall d'arrivée, une aire de jeux pour enfants, des espaces de restauration, une salle d’embarquement, une zone contrôle des passeports (arrivée), un hall de livraison bagages, un sous-sol de 7.200 m2 dédié au traitement bagages et aux locaux techniques.

Il a été procédé également à l’extension du parking avions sur une superficie de 27.000 m2 pour accueillir 4 postes supplémentaires, dont 1 gros porteur. Dans le cadre de ce projet, l’aéroport s’est aussi équipé d’une nouvelle voie de liaison avec la piste, et d’un parking véhicules côté ville ayant une capacité de plus de 800 places.

«Ce nouveau terminal répond à l’augmentation constante du trafic passagers au niveau de la capitale spirituelle et accompagne la dynamique économique de la région», indique Zouhair Mohammed El Aoufir, directeur général de l’ONDA. Le bâtiment offre une conception architecturale unique, alliant patrimoine architectural national marocain et beaucoup d’éléments contemporains et modernes, et permettra de livrer des prestations et services de très haut niveau et de haute qualité au profit des passagers et des compagnies aériennes», a expliqué le patron de l’Office.

La nouvelle plateforme s’inscrit dans le cadre du programme d’accroissement des capacités aéroportuaires mis en œuvre par l’ONDA. Le but étant de généraliser la conformité aux standards internationaux en matière d’écoulement du trafic aérien, de sécurité aérienne, de sûreté aéroportuaire et de qualité des prestations. Les travaux d’extension de l’aéroport Fès-Saïss permettront de porter la capacité d’accueil annuelle de l’aéroport à 2,5 millions de passagers au lieu de 500.000 actuellement.

Pour ses concepteurs, l’architecture du nouveau terminal respecte le cachet artisanal de la cité idrisside. En effet, 10% du budget d’extension ont été réservés aux travaux de finition en zellige, boiserie et autres décorations de l’artisanat local. L’ONDA a ainsi fait appel à des décorateurs de renommée tels les artistes Faouzi Laatiriss et Abdelkrim Ouazzani. Le premier a conçu «la voute céleste», une coupole élevée en verre bleu.

Le second a réalisé une sculpture sous forme d’une «cigogne» exposée dans le hall du nouveau terminal. Ici, on peut apprécier également l’œuvre d’«Alluha» du collectif d’art numérique Pixylone, ou encore les «7 Zahras», une œuvre réalisée par Youness Rahmoun. Signalons que les thématiques de ces créations artistiques renvoient à l’histoire de la ville de Fès, à la spiritualité, à la science et au voyage.

Au-delà de l’aspect décoratif, à travers ce nouveau terminal, la ville de Fès est dotée d’une infrastructure aéroportuaire à la fine pointe de la technologie, à même de renforcer sa renommée mondiale. Doté d’équipements aux standards internationaux, le nouveau terminal répond aux normes en matière de sûreté, de sécurité et de qualité de service.

Tant attendue, son ouverture vise à satisfaire les nouvelles attentes des passagers, en laissant une large place aux espaces de commerce et aux services pour faire de l’aéroport un véritable lieu de vie. Plusieurs enseignes s’y sont implantées, elles proposent un choix varié d’articles de mode, parfumerie, cosmétique, artisanat, pâtisserie marocaine et épicerie fine…

La nouvelle plateforme propose également toutes les commodités nécessaires à l’attention des passagers et usagers (restauration, banques et agences de change, free shop). Elle abrite aussi des bureaux de la Fondation Mohammed V pour la solidarité, destinés au conseil et à l’assistance des Marocains résidant à l’étranger (MRE).
De notre correspondant,
Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc