Culture

Roger Moore: James Bond, «l’espion qu’on aimait»

Par Aïda BOUAZZA | Edition N°:5031 Le 25/05/2017 | Partager
Une carrière florissante à la télé comme au cinéma
Il interprète des rôles mythiques dont Brett Sinclair, Simon Templar…
roger_moore_james_bond_031.jpg

Parmi les rôles emblématiques de Roger Moore, figure celui de Brett Sinclair dans la série culte «Amicalement vôtre». Auprès de Tony Curtis, le duo aura marqué le petit écran

La nouvelle génération se souviendra de lui en tant qu’acteur qui a incarné pas moins de 7 fois le rôle de James Bond, (ex-æquo avec Sean Connery). Au-delà de l’agent icônique du MI6, Roger Moore, sex-symbol qui a traversé des décennies a personnifié plusieurs autres personnages mythiques au cinéma comme à la télévision.

En effet, avant d’endosser le rôle de l’espion british le plus célèbre de la planète, l’archétype du gentleman anglais, né en 1927 d’un père policier et d’une mère caissière a débuté sa carrière en tant que figurant au cinéma. En 1958, Roger Moore est retenu pour jouer dans la série Ivanhoe, l’année suivante il est Beau Maverick dans une autre série intitulée «Maverick».

Ce n’est qu’à partir de 1962 qu’il s’impose sur le petit écran en tant que Simon Templar, un détective au charme irrésistible, dans «Le Saint». Suivront les années de la série cultissime qui a marqué le paysage télévisuel des années 70, «Amicalement vôtre». Pour l’acteur qui incarnait Brett Sinclair, un dandy milliardaire, au côté de Tony Curtis, c’est la consécration.

Il s’inscrit dans l’histoire de l’agent secret 007 pour la première fois à l’âge de 45 ans (1973) dans «Vivre et laisser mourir». Celui qui incarnera le célébrissime James Bond après Sean Connery, tournera dans 6 autres opus dont «L’espion qui m’aimait», «Moonraker» ou encore «Octopussy».

Après George Lazenby qui ne tournera que dans «Au service de Sa Majesté», il apporte un nouveau souffle au personnage de Ian Fleming en marquant le rôle par sa légèreté ainsi que son raffinement. Il estimait cependant que son plus grand rôle, il l’avait joué pour le compte de l’Unicef: nommé en 1991 ambassadeur itinérant du Fonds pour l’enfance des Nations unies, il avait depuis parcouru le monde.

Le playboy qui a incarné plusieurs héros de toute une génération est décédé à l’âge de 89 ans à Crans Montana en Suisse, des suites d’un cancer le 23 mai. Plusieurs hommages ont été rendus à l’un des acteurs emblématiques de James Bond. Des fans qui ont déposé des fleurs sur son étoile du Walk of fame à Los Angeles à la planète Hollywood, les réactions ont également afflué sur les réseaux sociaux. «J’ai été très triste d’apprendre la mort de Roger. Nous avions une relation inhabituellement longue pour les standards de Hollywood, remplie de blagues et de rires. Il me manquera», notait dans un communiqué Sean Connery.

 

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc