Entreprises

Maritime: AML étoffe sa flotte

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5029 Le 23/05/2017 | Partager
Un deuxième bateau pour la société sur la ligne TangerMed-Algésiras
Un troisième en affrètement prévu dès le démarrage de l’opération Marhaba
La société prévoit d’exploiter d’autres lignes sur la France et l’Italie à court-terme
maritime-aml-029.jpg

Le Morocco Star est venu étoffer la flotte de la compagnie AML qui dispose déjà d’un bateau battant pavillon marocain, le Diagoras (Ph. AML)

La campagne Marhaba s’annonce bien. La compagnie Africa Morocco Link, issue de la coopération entre BMCE BoA et le groupe grec Attica a présenté vendredi dernier un nouveau bateau, le Morocco Star. La nouvelle acquisition devra étoffer la flotte de la jeune compagnie qui a commencé son exploitation il y a à peine un an sur la ligne TangerMed-Algésiras.

Le Morocco Star, avec 152m de long et 23,1 m de large, offre une capacité de 935 passagers et 220 places de voitures avec différents services à bord tels que des espaces de restauration et un duty-free. Le navire a été placé sous pavillon marocain, tel que son prédécesseur, le Diagoras, ce qui permet à AML de disposer d’une flotte à 100% marocaine, une fierté pour le pays, tient à préciser M’fadel El Halaissi, président d’AML.

«En moins de 6 mois, AML a acquis deux navires battant pavillon marocain et continuera à se développer et à relever le pavillon marocain encore plus haut» souligne El Halaissi. A noter que selon ce dernier, d’autres bâtiments devront suivre. Le groupe devrait sous peu se lancer dans d’autres lignes, telles que Nador Almeria et d’autres à plus long trajet telles que TangerMed-Sète. Pour chaque ligne, la réglementation impose d’avoir au moins un navire en propriété et à moyen-terme, AML a en projet d’arriver à en acquérir une demi-douzaine pour satisfaire ces différentes lignes.

Pour 2019, la société pense même à ouvrir des lignes sur l’Italie, le Moyen-Orient et surtout l’Afrique subsaharienne. A plus court-terme, la compagnie a en projet l’affrètement d’un troisième bateau pour épauler sa flotte dans le cadre de la campagne MRE qui démarrera dans les prochaines semaines. De la sorte, le dispositif pourrait atteindre une capacité de 40.000 passagers par jour, permettant d’affronter les journées de grande affluence de la campagne MRE avec aisance.

Depuis son lancement en juin dernier, AML a transporté 270.000 passagers, 56.000 véhicules privés, 10.000 camions et 2.000 bus. L’objectif pour 2017 est de transporter 634.000 passagers. Des ambitions que partage l’associé grec de BMCE BoA dans la société AML.

Pour le grec Attica, 9e opérateur européen, les perspectives de développement de la société sont impressionnantes. «Nous voulons devenir l’opérateur marocain de référence» annonce Spiros Paschalis, directeur général de la compagnie AML. Et pour y arriver, la société se donne les grands moyens. Elle a déjà investi 250 millions de DH et son programme d’investissement devrait dépasser à terme le milliard et demi.

Pour accompagner son développement, la société s’est offert un siège flambant neuf de 650 m2 dans le centre de Tanger qui devra démarrer ses activités dès le premier juin. Déjà 13 collaborateurs ont été recrutés et l’objectif est d’atteindre les 50 personnes dans les 12 prochains mois.

Concernant le personnel embarqué, 90 membres d’équipage marocains ont aussi été recrutés. Ils seront employés dans des équipages mixtes sur les différents bateaux avec des marins grecs, assure Paschalis, de quoi permettre un haut degré de performance et de rendement.

Qui est Attica?

ATTICA est la compagnie-mère des marques Superfast Ferries et Blue Star Ferries qui opèrent dans l’Adriatique. La flotte du groupe Attica compte 15 navires qui desservent plus de 40 destinations en Grèce (Cyclades, Dodécanèse, Nord de l’Egée et la Crète) ainsi que des lignes internationales entre la Grèce et l’Italie. Attica est cotée à la bourse d’Athènes avec un chiffre d’affaires moyen de 270 millions d’euros et un bénéfice net de 20 millions d’euros pour 2016.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc