Competences & rh

Mundiapolis: L’employabilité est la mère des batailles

Par Jaouad MDIDECH | Edition N°:5024 Le 16/05/2017 | Partager
amine-bensaid-024.jpg

Amine Bensaid, président de l’université Mundiapolis: «Un diplôme Bac+5 représente dans la pratique, la voie naturelle pour intégrer des carrières managériales à responsabilité» (Ph. L’Economiste)

Il existe de gros besoins de diplômés Bac+5 dans plusieurs branches industrielles dont l’aéronautique, explique Amine Bensaid, président de l’université Mundiapolis. Aux établissements d’enseignement de s’adapter aux exigences du marché du travail en insistant sur les aptitudes comportementales des étudiants. C’est la seule façon de gagner la bataille de l’emploi.
 
- L'Economiste: Que vaut le diplôme «Bac+5» aujourd'hui sur le marché du travail?
- Amine Bensaid: Si je devais résumer, je dirais qu’il y a un grand besoin sur le marché pour des compétences Bac+3 (de Licence professionnelle), mais nous continuons à constater un engouement pour le Bac+5.  En outre, il y a des secteurs (tels que l’aéronautique) où l’industrie marocaine est en train de gagner en valeur ajoutée et qui requièrent légitimement des compétences Bac+5 pour des carrières managériales à responsabilité.
Plus généralement, une formation supérieure est devenue souvent essentielle pour acquérir les compétences nécessaires pour trouver un emploi. Il est important que nos jeunes soient conscients que l’enjeu est bien au niveau des compétences!
Un diplôme Bac+5 représente dans la pratique, la voie naturelle pour intégrer des carrières managériales à responsabilité et parfois il représente l’avantage compétitif pour des postes qui ne nécessitent pas a priori ce niveau.
Au-delà des compétences techniques/métier, il est vrai aussi qu’une durée de cinq ans d’études offre davantage de temps et d’opportunités pour accompagner et doter les lauréats de compétences comportementales et communicationnelles qui font véritablement toute la différence lors des premiers entretiens d’embauche et tout au long de la carrière.
 
- Comment traduisez-vous ces exigences dans vos programmes?

- Nous avons estimé que la double-compétence (métier et compétences comportementales) méritait d’être traitée de manière explicite et délibérée. Nous l’avons mise au cœur du programme MundiaTawjih-Employabilité d’accompagnement pour l’insertion professionnelle déployé depuis plus de 3 ans. Celui-ci concerne tous nos étudiants quelle que soit leur spécialité.
Naturellement, il réserve une place importante aux compétences techniques, mais il cherche aussi à travailler à rapprocher le mindset de l’étudiant à celui du monde professionnel.  
Nous évaluons la valeur de nos programmes à travers le taux d’insertion des lauréats sur le marché de l’emploi.
Grâce au programme transversal MundiaTawjih-Employabilité, près de  91% des lauréats de l’avant-dernière promotion ont trouvé un emploi en moins de 9 mois, et 50% de la dernière promotion ont trouvé un emploi moins d’un trimestre après leur diplomation. 

21 parcours multi-pays

- Que vaut ce diplôme dans les filières historiques de gestion et management?
- Les filières de management, ayant le plus grand nombre d’étudiants dans l’enseignement supérieur privé au Maroc (et au-delà du Maroc), il est nécessaire, de maximiser les chances d’insertion professionnelle de nos lauréats.
Nous cherchons à renforcer l’employabilité à travers des cursus  professionnalisants (comptabilité-contrôle-audit, ingénierie financière…), le développement des formations en alternance et l’internationalisation». Ainsi, Mundiapolis propose 21 parcours multi pays débouchant sur le plus grand nombre de double diplomation.  Cette ouverture à l’international permet à nos étudiants de se doter de compétences supplémentaires et de développer leur agilité culturelle favorisant leur «employabilité» sur le plan national et international.
L’Afrique qui connaît un grand intérêt croissant de la part des multinationales, offrira dans un avenir très proche un très grand nombre d’opportunités de «carrières internationales».
L’idée de produire à l’université Mundiapolis des managers dotés d’une technicité acquise au Nord (Europe, Amérique du Nord et Maroc) et grande agilité culturelle africaine fait sens dans un contexte où nos champions nationaux connaissent une expansion continentale importante.

Propos recueillis par
Jaouad MDIDECH

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc