Culture

Festival des musiques sacrées: Une course ludique en médina aussi

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5022 Le 12/05/2017 | Partager
Plus de 4.500 participants attendus le 14 mai
Une initiative de l’Association Fès-Saïss
festival_des_musiques_sacrees_course_ludique_022.jpg

La course de Fès entend faire du sport un vecteur de développement social et de promotion touristique de la médina et de ses remparts. Elle traversera plusieurs quartiers historiques à partir de Bab Boujloud

Et de 5 pour la course au rythme des musiques sacrées. Initiée par l’Asociation Fès-Saïss, la 5e édition de la course à pied à l’occasion du 23e anniversaire du Festival de Fès des musiques sacrées du monde rime avec 4.500 participants.

«Nous avons préparé un parcours entre les remparts et les souks de Fès, en compagnie de plusieurs médaillés, outre des célébrités marocaines et étrangères», indique Hassan Slighoua, président de l’Association Fès-Saïss. Prévue le 14 mai, à 10 heure, cette course de 10 km (parcours homologué) connaîtra la participation des champions du monde et olympiques marocains et étrangers, mais aussi de simples citoyens.

Initiée en marge de la 23e édition du Festival de Fès des musiques sacrées du monde, cette course tend à revaloriser le rôle du sport en tant que facteur de cohésion sociale et à ériger le secteur sportif en vecteur de développement culturel et touristique. Avec 6 points de rencontre à chaque étape avec un groupe folklorique marocain représentatif d’une région du Maroc, la course en musique sera également l’occasion de renforcer la cohésion sociale et l’esprit citoyen des équipes participantes.

«Cet événement coûte environ 400.000 DH et rapporte à notre association des recettes que nous investirons dans des actions sociales et caritatives», indique Slighoua. Ce dernier rappelle que son ONG s’est mobilisée, en janvier dernier, contre le froid montrant une grande solidarité avec les migrants subsahariens. Pour rappel, l’association avait mené une caravane soulidaire au profit de 300 migrants, avec près de 10 tonnes de denrées alimentaires, des vêtements et des couvertures.

L’opération s’est déroulée en présence notamment de Moulay Driss Alaoui Mdaghri, qui a succédé, quelques jours plus tard, à Mohamed Kabbaj, à la tête du bureau national de l’Association Fès-Saïss. S’agissant de la course des musiques sacrées, cette 5e édition est initiée en partenariat avec la commune Mechouar Fès-Jdid et la direction régionale du ministère de la Jeunesse et des Sports de Fès.

«Notre but premier est de faire du sport un catalyseur de l'attractivité touristique de la ville et un vecteur de développement socio-économique de la médina, souks, ruelles ainsi que ses remparts», soulignent les organisateurs. Le parcours sera animé par des troupes folkloriques et des florilèges des plus beaux chants traditionnels locaux. A noter que l’ensemble des participants recevront à la fin des médailles. Une première cette année, les quatre premiers se verront octroyés des trophées et une prime allant jusqu’à 10.000 DH.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc