Société

SwimRun: De la Suède à Bin El Ouidane

Par Aïda BOUAZZA | Edition N°:5010 Le 25/04/2017 | Partager
Le premier championnat de ce sport importé de la Suède aura lieu le 29 avril
50 binômes de 6 pays dont des sportifs de haut niveau
swim_run_010.jpg

Cette première édition du BinSwimRun propose deux parcours le «BinSwimRun Expérience» (23,7 km de course à pied et 7,7 km de natation), et le «BinSwimRun Découverte» (12 km de course à pied et 1,9 km de natation) (Ph. BSR)

HASSAN Baraka est de retour pour un nouveau challenge. Et cette fois-ci, il ne courra ni 7 marathons en 7 jours et ne ralliera  pas non plus les continents à la nage. Après avoir été le premier Marocain à participer au championnat du monde de SwinRun à Ötillö en Suède, à son retour, il lui a semblé évident qu’il fallait importer cette compétition. Et c’est dans les paysages époustouflants du lac de Bin El Ouidane que Hassan Baraka a choisi de lancer cette discipline désormais baptisée BinSwimRun.

Le SwimRun est une compétition sportive qui combine natation et course, comme l’indique son nom, et qui s’effectue en équipe de deux personnes. Chaque binôme  devra alterner natation et course à pied à travers les îlots et le lac de Bin El Ouidane. Au programme, deux parcours: le «BinSwimRun Expérience» avec 23,7 km de course à pied et 7,7 km de natation, et le «BinSwimRun Découverte», à la portée de tous les niveaux, et s’effectue en 12 km de course à pied et 1,9 km de natation.

«Pour réaliser les parcours, il était important de trouver un compromis pour motiver les Marocains à venir s’initier à cette nouvelle discipline tout en intéressant les champions du monde qui prendront part à la compétition», indique Hassan Baraka, organisateur du BinSwimRun.

Ce dernier a également précisé qu’il n’y avait pas vraiment de règles comme dans d’autres disciplines étant en milieu naturel, de ce fait la natation doit environ représenter 20% du parcours total. Parmi les participants à cette première édition du BinSwimRun au Maroc, les champions du monde, les Suédois Lelle Moberg et Daniel Hansson.

D’autres sportifs de haut niveau comme Marcel Zamora, quintuple champion Iron Man, Eva Nyström, double championne du monde du duathlon, ou encore Tom Rallite et Elfie Arnaux, qui font partie du top 10 mondial de SwimRun, prendront part à la compétition.

Pour sa première édition, l’organisation a arrêté le nombre de participants à 100 (soit 50 binômes) afin de limiter l’empreinte environnementale. Des actions de sensibilisation sont également prévues avec les écoles de la région, notamment avec l’association Horizons de Mohammedia, partenaire du BinSwimRun. Cette ONG opère sur 3 pôles: social, écologique et environnemental, en faisant la promotion de la culture en tant que levier du changement, en instaurant de nouvelles pratiques écologiques pour une ville plus verte et en venant en aide aux personnes défavorisées.

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc