Habillage_leco
Competences & rh

Handicap: Apprendre un métier, mais pour quelles opportunités?

Par Stéphanie JACOB | Edition N°:5006 Le 19/04/2017 | Partager
83 jeunes en formation au centre Hadaf
L’association mise sur l’apprentissage d’un métier
Mais les opportunités de travail restent limitées
handicap_metiers_1_006.jpg

Les jeunes sont formés à la cuisine et au service en salle au centre socioprofessionnel Hadaf. L’objectif étant d’élargir leurs perspectives de développement et d’épanouissement personnel et professionnel à travers l’apprentissage d’un métier (Ph. Hadaf)

Souvent, une initiative en faveur des personnes en situation de handicap vient d’un proche. Là encore, le centre socioprofessionnel Hadaf à Rabat existe par la volonté d’une mère pour sa fille. Car s’il y a quelques pistes pour les enfants, parsemées de beaucoup d’embûches, une fois adultes, s’insérer dans la vie professionnelle lorsque l’on vit avec un handicap reste une exception.

Encore plus quand ce handicap est mental. Depuis sa création, ce sont 15 jeunes formés qui ont décroché un emploi. On peut voir le verre à moitié plein, pour autant, la présidente et fondatrice de l’association, Amina Msefer, explique que «le handicap mental fait peur et que les employeurs ne se sentent pas protégés juridiquement. Ils ne savent pas quel type de contrat faire ou quel salaire donner.

Ceux qui acceptent de prendre une personne handicapée mentale au sein de leur entreprise ou de leur petit commerce ne font que des actions solidaires. S’il y a beaucoup de textes juridiques à ce sujet, la réalité pour eux reste très vague». Alors les membres associatifs travaillent maintenant depuis 20 ans à élargir les perspectives de développement et d’épanouissement personnel et professionnel de ceux qui vivent avec un tel handicap à travers l’apprentissage d’un métier.

L’association Hadaf, aux commandes du centre socioprofessionnel, vient d’élargir ses actions en ouvrant son restaurant. Aux côtés de l’INDH, qui a financé les équipements, elle initie ainsi une nouvelle activité génératrice de revenus (AGR). Ce lieu permet aux jeunes apprentis d’exercer au sein des cuisines et en salle, démontrant au passage des capacités encore trop souvent ignorées.

handicap_metiers_006.jpg

En cuisine ou au service, ce sont les jeunes en situation de handicap mental qui sont aux commandes du nouveau restaurant Hadaf à Rabat (Ph. Hadaf)

Faire éclore des passions et des carrières, et espérer que les regards changent. C’est ainsi que sont proposés des ateliers de formation consacrés à la cuisine, au jardinage, à la peinture sur verre et tissu, à la menuiserie, couture ou à la fabrication de bijoux. En plus de leur permettre de s’épanouir au travail, ces ateliers sont l’occasion pour ces jeunes de réaliser des produits et créations en vente à leur profit.

Le centre socioprofessionnel Hadaf accueille actuellement 83 jeunes (60 garçons et 23 filles) en situation de handicap mental moyen à léger. Ils sont âgés de 17 ans et plus, et bénéficient donc d’une formation professionnelle, encadrée par une équipe pluridisciplinaire qui leur apporte un soutien pédagogique, psychologique, artistique et sportif. Le centre dispose également d’un espace de travail protégé pour une jeune apprentie non voyante qui offre ses services de massage relaxant, et soutient également une jeune femme passionnée de musique, qui a elle-même monté sa chorale.

En début d’année, ils étaient 6 à être intégrés au Centre national Mohammed VI des handicapés pour validation des acquis et l’obtention du certificat d’aptitude professionnelle. Une porte d’entrée, s’ils le souhaitent, sur le CIAT (Centre d’aide au travail Mohammed VI) ou sur le marché ordinaire du travail. D’autres jeunes encore continuent leur  parcours au sein du centre, nécessitant un accompagnement plus important en attendant d’être suffisamment autonomes pour une intégration en milieu professionnel.

Et il y a ceux aux capacités plus développées mais qui n’ont pu intégrer le milieu ordinaire, en raison d’opportunités limitées. Le vide juridique, quant à la protection des droits et devoirs de l’employeur et de la personne en recherche d’emploi, étant encore le maître.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc