Culture

Ces grands noms qui ont aimé le Royaume

Par Aïda BOUAZZA | Edition N°:4995 Le 04/04/2017 | Partager
«Leur Maroc», un beau-livre de Mehdi de Graincourt publié aux Editions Malika
De Voltaire à Joséphine Baker en passant par Matisse, Ravel, Marlène Dietrich…
lesur_maroc_095.jpg

«Ce livre dessine une vaste fresque qui permet de voir le Maroc dans son entier», précise Mehdi de Graincourt, artiste peintre et auteur du beau-livre «Leur Maroc» (Source: Malika Editions)

C’est un merveilleux voyage dans le temps à travers les regards de plusieurs personnalités issues de divers horizons que propose «Leur Maroc», un beau livre publié chez Malika Editions. Soutenu par la Fondation Majorelle, cet ouvrage est préfacé par Pierre Bergé, qui y  évoque sa première venue au Maroc, et c’était à la Mamounia que tout a commencé…

Mehdi de Graincourt, auteur du livre, y convie le lecteur à travers un cheminement très personnel, ce qui explique le choix des personnalités présentées. «Emotion et souvenirs ont guidé mon travail de recherche et d’écriture. Colette, car à l’heure du thé de mon enfance, ma grand-tante me lisait ses écrits avec délectation. Les orientalistes, car mon grand-oncle Emile Bernard, ami de Gauguin et l’un des fondateurs de l’école de Pont-Aven, a laissé des manuscrits que ma famille se transmet par tradition»,  note de Graincourt dans son introduction.

Au cours des siècles derniers, des Occidentaux, écrivains, peintres compositeurs, chanteurs venus de France, d’Allemagne, d’Angleterre, des Etats-Unis, du Japon… ont élu domicile au Maroc pour un court ou un plus long séjour. Ces derniers racontent un Maroc, aux mille facettes, qui les a séduits, et dont ils ont conté, peint ou composé en musique sa beauté, sa lumière et ses couleurs.

A travers un cheminement chronologique, en fonction de leur date d’arrivée au Royaume, Mehdi de Graincourt a choisi de partager ses témoignages en 3 parties: avant 1912; de 1912 à 1956 et depuis 1956 et l’Indépendance. Et c’est avec Voltaire qu’il entame ce périple historique. Dans cette première partie, il évoquera également Delacroix, Alexandre Dumas, Gabrielle Veyre ou encore la famille Royale de France. De 1912 à 1956, le lecteur découvrira le Maroc de Matisse et de Lyautey sans oublier Majorelle, Saint-Exupéry, Denise Masson et Marlène Dietrich.

Le monde de la littérature s’invite avec Paul Bowles quand celui de l’art de vivre et de l’hédonisme se raconte à travers Colette et la musique se joue avec Ravel dont le Boléro est empreint d’influence arabe. Cette période ne pouvait être contée sans Joséphine Baker, André Gide et bien évidemment le couple Edith Piaf et Marcel Cerdan. Quant à la 3e et dernière partie, l’auteur mentionne Hitchcock qui a tourné à Marrakech, Jacques Brel qui aurait composé la célébrissime «Ne me quitte pas» lors de son séjour au fameux Sphinx de Mohammedia. Figurent également Pier Paolo Pasolini, Dalida et bien sûr Yves Saint Laurent.

Une série d’œuvres réalisées par l’auteur, également peintre, rendent hommage à plusieurs peintres notamment à Majorelle, Matisse ou encore Baudrillart. Une pléiade d’illustrations vient aussi enrichir ce beau-livre.

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc