Société

Marathon des sables: 32 ans de défi

Par Aïda BOUAZZA | Edition N°:4991 Le 29/03/2017 | Partager
Le raid pédestre désertique aura lieu du 7 au 17 avril dans le Sahara marocain
Plus de 1.200 participants de 52 pays prendront part à cette édition
marathon_du_sable_091.jpg

Avec des champions comme Lahcen Ahansal (10 victoires) et Rachid El Mourabity (4 victoires), le Maroc détient le plus de victoires au Marathon des sables. Depuis qu’il a été créé par Patrick Bauer en 1986, 21 MDS ont été remportés par des Marocains, 6 par des Français et 3 par des Russes (Ph. MDS)

Considérée comme la course la plus dure au monde, le Marathon des sables (MDS) est depuis plus de 30 ans un évènement sportif de renommée internationale qui attire hommes et femmes de tout âge, avides d’expérience sportive, humaine et solidaire hors du commun.
Cette aventure pédestre, première au monde dans son genre, se tient en plein Sahara marocain sous un soleil de plomb du 7 au 17 avril.

Un espace vierge de toute contrainte s’offre aux 1.216 concurrents de 52 nationalités. Alors que la moyenne d’âge sera de 44 ans cette année, l’écart dans le peloton est énorme car le benjamin n’a que 16 ans et le plus âgé est octogénaire! Et c’est en autosuffisance alimentaire que les concurrents s’attaqueront aux 250 km de circuit avec pour objectif commun le dépassement de soi.
Quand les novices ne savent pas vraiment dans quoi ils s’embarquent, les aficionados amoureux du raid viennent retrouver ses sensations fortes et uniques qu’ils décrivent ne retrouver nulle part ailleurs. Pour beaucoup d’entre eux, il s’agit d’un rituel annuel qui permet de se retrouver, se recentrer sur soi tout en expérimentant une sorte de renaissance qui permet de se focaliser sur les vraies valeurs humaines.

Le Marathon des sables s’effectue en 6 étapes dont 5 sont chronométrées et 1 étape solidarité. Bien que le parcours reste secret jusqu’à la veille de la compétition, quelques informations sont apportées concernant le déroulement de l’épreuve.
Le départ sera donné le 9 avril avec une étape dite «d’acclimatation» avec du terrain plat, du sable, quelques dunettes et un petit relief à l’arrivée.

Les difficultés commencent dès le lendemain avec un parcours plus long  avec beaucoup de sable, une descente raide et un final plus corsé. Le 3e jour les participants s’attaqueront à une étape truffée de montées dont une très raide avec des passages techniques, et découvriront les vraies premières dunes du MDS. Suivra l’étape la plus longue et la plus redoutée. Celle-ci se fera en deux départs. Le premier se fera à 8h15 pour la majorité des marathoniens et le second débutera à 11h15 pour les 50 premiers hommes et seulement les 5 premières fois. Cette épreuve ne voit certains coureurs arrivés que le lendemain!

Enfin l’étape marathon classique (mais pas facile) aura lieu le 14 avril avant  la dernière étape «Charity», obligatoire, chronométrée mais qui ne compte pas sur le classement général. Cette étape courte est aussi ouverte aux partenaires et aux familles qui souhaiteraient avoir un petit avant-goût du MDS.
Au-delà de l’aventure sportive, le Marathon des sables est aussi connu pour son côté solidaire car de nombreux concurrents associent leur participation à une noble cause en récoltant des fonds pour des associations.

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc