Habillage_leco
Entreprises

Le Maroc séduit les franchiseurs

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:4974 Le 06/03/2017 | Partager
Prêt-à-porter, fast-food, réparation rapide, négoce… le peloton de tête
La classe moyenne et les mutations des habitudes de consommation… favorisent le business

Le Maroc est l’un des marchés les plus attractifs de la région en termes d’implantation de franchises.  Un constat qui s’explique notamment par la grande liberté laissée en matière de droits de la franchise qui attire de plus en plus d’enseignes. S’y ajoute l’émergence d’une jeune classe moyenne conjuguée aux mutations des habitudes de consommation des ménages. D’ailleurs, 30% du budget des Marocains vont vers le prêt-à-porter et les articles à la mode. La première franchise installée au Maroc remonte à 1962, avec l’importation du concept Avis (dans la location de voitures) par la société SCAL.

Une année plus tard, c’était au tour de Hertz de s’implanter. 16 ans après, c’est la franchise française Europcar qui fait son entrée sur le marché marocain... Depuis 1990, le rythme d’implantation des franchises est monté en régime, avec une moyenne de six créations/an. Selon une étude menée par le ministère de l’Industrie du Commerce, 42 réseaux de franchise étaient recensés en 1997 avec 174 points de vente. En novembre 2002, l’on est passé à 120 réseaux regroupant 540 points de vente environ, répartis à travers les grandes villes. A fin juin 2004, l’on a recensé  210 enseignes avec plus de 700 points de vente. Aujourd’hui, les ouvertures se succèdent les unes après les autres (restauration rapide, prêt-à-porter, décoration-ameublement, négoce, services, grande distribution…). Une chose est sûre, le peloton de tête est plutôt dans le prêt-à-porter, fast-food, réparation rapide, négoce…

Par franchise, l’on entend système de commercialisation de produits, de services ou de technologies, basé sur une collaboration permanente entre des entreprises juridiquement et financièrement distinctes et indépendantes, le franchiseur et ses franchisés. En vertu de ce système, le franchiseur détenteur du concept de production et/ou de commercialisation d’un produit ou d’un service accorde à ses franchisés le droit d’utilisation et d’exploitation du concept sous une enseigne ou marque déterminée. En contrepartie, le franchisé verse une rémunération au franchiseur qui, de son côté, s’oblige à faire bénéficier le franchisé de l’apport continu d’une assistance commerciale ou technique en vertu d’un contrat de franchise conclu à cet effet.

L’ouverture en 2011 du Morocco Mall (qui s’étend sur  200.000 m2 de surface commerciale et de loisirs), suivi d’Anfa Place (en 2013) a injecté une nouvelle dynamique. S’en sont suivis d’autres malls, comme Al Mazar, Carré Eden à Marrakech ou encore Borj Fez qui ont renforcé l’offre de grandes marques... Tous ces centres commerciaux attirent quasi exclusivement des enseignes de franchises. Si les enseignes haut de gamme ont réussi leurs premières implantations, elles ont également attiré les marques plus classiques, satisfaisant ainsi une frustration de la clientèle moins aisée. «Plus il y a de marques dans une rue, dans une ville, plus le consommateur achète. Quand il n’y a personne, il va à l’étranger. S’il n’a pas le choix, il a l’impression de se faire avoir», soutient le dirigeant d’une enseigne commerciale.

Zara, Massimo, Mango…

«LA franchise est identifiée comme une possibilité de création d’entreprises des plus intéressantes, tant par des particuliers qui souhaitent s’entourer des conseils d’une marque reconnue et bénéficier de sa notoriété pour ouvrir un point de vente, que par des investisseurs qui veulent se lancer dans la Master franchise au Maroc, ou des expatriés qui voient dans la franchise l’opportunité de concrétiser leur projet de changement de vie», soutient Julien Gerometta, cofondateur du salon Franchise Expo Maroc. Historiquement, c’est le secteur de l’habillement qui s’est le premier et le plus développé en franchise au Maroc. Le gros du marché est dominé par le prêt-à-porter et les fast-foods. Les franchises de prêt-à-porter représentent le quart des enseignes présentes dans le pays. Zara, Massimo, Mango, Etam, la Senza, Okaïdi et autres.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc