Régions

Marrakech collectionne les distinctions

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:4941 Le 18/01/2017 | Partager
De nouvelles récompenses pour la destination en 2017
Elles mettent en avant son produit et ses infrastructures culturelles

L’année démarre à peine et Marrakech est déjà sur les starting-blocks. 11e meilleure destination du monde selon le New-York Times, 7e destination mondiale selon le magazine National Geographic,  la ville vient aussi d’être classée parmi les 20 destinations phares à visiter cette année par le quotidien le Monde, sans parler des différents prix collectionnés par ses établissements hôteliers.  Ces distinctions récompensent d’abord les efforts entrepris à Marrakech pour améliorer le produit et diversifier les segments. Marrakech est passée d’une destination touristique de culture à une destination multi-produits (famille, golf, mice, nature et aventure). C’est aussi une distinction pour ses lieux touristiques et son patrimoine ainsi que les musées comme celui d’Yves Saint Laurent qui devra ouvrir ses portes en 2017.  Il faut dire que le lifting opéré par Marrakech à la veille de la COP22 a permis  d’améliorer le produit touristique. Au-delà des retombées directes de cette conférence qui a redressé le tourisme pour 2016, le gain a été double pour Marrakech, estime Hamid Bentahar, président du conseil régional du tourisme. D’abord en termes de marketing et de communication et ensuite en termes de produit. 

En effet, plusieurs chantiers (jardin, voirie, éclairage…) ont été accélérés».  Mais, ce n’est pas tout que de gagner des distinctions. Il faut savoir capitaliser sur ces dernières en valorisant par exemple l’expérience et le savoir-faire que Marrakech a acquis et ce pour attirer d’autres événements de grande envergure.  Capitaliser aussi sur ce potentiel de confiance aux USA et «travailler» davantage le marché américain. Malheureusement,  compte tenu du petit budget de l’ONMT, 500 millions de DH, pour l’ensemble des villes du Maroc, on ne peut pas réaliser des miracles. Et même le fameux fonds régional de promotion qui avait été acté devant le Souverain -dans le cadre du Marrakech le renouveau- n’a jamais vu le jour. Pourtant, la capacité grandissante de la ville -Marrakech continue d’attirer les investissements touristiques et chaque année, quelque 1.000 nouveaux lits s’ajoutent à la capacité actuelle- nécessite une promotion beaucoup plus agressive, insiste Lahcen Zelmat, président de la Fédération nationale de l’industrie hôtelière. 
L’effet ciseau entre l’offre de la capacité augmente plus vite, alors que les nuitées sont en stagnation, impactent fortement le business du segment hôtelier. «Nous avons besoin d’une promotion tout azimut sur les marchés traditionnels dont notamment la France mais aussi sur les nouveaux marchés émetteurs», recommandent les professionnels. Sans cela, on ne peut pas s’attendre à des miracles!

Best destination...

2016: Meilleure destination Street Food selon CNN et 3e meilleure destination  selon Travellers choice Tripadvisor
2015: Meilleure destination golfique désignée par l’Association internationale des tour-opérateurs de golf (IAGTO)
2014: 6e destination au monde par Travellers choice Tripadvisor (titre obtenu aussi en 2010)
• 2014: meilleure ski station pour l’Oukaimeden par CNN.
• 2014: Meilleur hôtel de luxe, meilleur Spa… le palais Namaskar a réussi à rafler plusieurs distinctions du World luxury Hotels Awards
• 2013: Marrakech est dans le top 40 des lieux de villégiature les plus prisés par les super-riches de la planète du site Business Inside
• 2013: Le palace La Mamounia est classé par le Condé Nast traveller et le Travel and Leisure comme un des meilleurs hôtels du monde
• 2013: 2e meilleure place dans le monde pour Jama El Fna décernée par le guide de voyage Lonely Planet.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc