Habillage_leco
Société

Handicap: Des villes et villages solidaires

Par Stéphanie JACOB | Edition N°:4924 Le 26/12/2016 | Partager
1er concept au Maroc et en Afrique de ville solidaire et d’handitourisme
Imsouane et Mohammedia, les deux villes pilotes
Un concept engagé par Equibioz
handicap_solidarite_024.jpg

Imsouane est l’une des deux villes pilotes «solidaires» du programme mené par Equibioz. La première étape ayant été de se mettre en accessibilité de voiries adaptées aux personnes en situation de handicap (Ph. Equibioz)

Agir ensemble. Tout est parti de cette volonté. Voilà deux ans que le projet «village solidaire» fédère de nombreuses associations dédiées aux personnes en situation de handicap. Aux commandes: le réseau Equibioz Handicap et son président Michel Marbot, promoteur au Maroc de ces concepts de tourisme «Villes et Villages solidaires», adaptés et organisés pour les personnes en situation de dépendance. L’objectif étant de leur proposer de nouveaux environnements accessibles, créateurs de lien social et d’enrichissement personnel.
Imsouane et Mohammedia sont les deux villes pilotes choisies pour leur offre importante de foncier. «Mohammedia par exemple, explique Marbot, dispose d’un quartier en pleine restructuration immobilière dans lequel on ne peut laisser passer l’opportunité de réaliser (sans surcoût financier) une voirie adaptée à ce projet de première ville capable d’accueillir les personnes en situation de mobilité réduite ou de dépendance». Mêmes atouts à Imsouane qui, souhaitant adhérer au projet et à son programme de tourisme spécifique piloté par Equibioz, s’est mise en accessibilité de voiries adaptées aux personnes en situation de handicap.

handicap_maroc_024.jpg

Mohammedia, en pleine restructuration immobilière, a également été choisie pour ce projet. Ici, le café Venezia a été le premier à jouer le jeu en installant en rez-de-chaussée des équipements sanitaires adaptés. Le lieu a ainsi bénéficié du panneau «ville solidaire» (Ph. Equibioz)

Le travail porte également sur la sensibilisation des promoteurs et architectes de lots non encore construits pour proposer des petits logements en rez-de-chaussée, où le collectif mène des projets d’ateliers de formation pour valides et non valides. Toujours dans cette même conception d’action commune. Mais en plus de ce volet infrastructures adaptées, une personne en situation de handicap a comme tout le monde besoin de maintenir le lien social. Au Maroc, ce lien se tisse beaucoup au café. Pourtant, comme à Mohammedia, 97% des cafés et restaurants (anciens et nouveaux) ont leurs sanitaires à l’étage ou sont non adaptés. Aucune loi ou directive n’existe pouvant permettre de contraindre les promoteurs immobiliers (et les propriétaires privés) à l’installation en rez-de-chaussée de ces équipements sanitaires indispensables à tous. De plus, les nouveaux trottoirs devant ces immeubles sont quasiment tous dépourvus de passages «bateaux» adaptés aux PMR et enfin, dans l’ensemble de la voirie de Mohammedia, aucune place de parking ne leur est dédiée. Dans cette ville pilote, tout est donc encore à faire. «Malheureusement, tout est long à aboutir, déplore le président d’Equibioz. Nous continuons de voir s’ouvrir de nouveaux cafés qui s’obstinent à mettre leurs sanitaires en étage. Le Venezia est le premier à avoir joué le jeu, bénéficiant du panneau “ville solidaire”». Un exemple qu’il serait bon de voir suivi d’effets par tous les autres établissements en projet dans la ville. Les cafés et restaurants pouvant incontestablement participer au développement humain et au maintien du lien social des personnes en situation de dépendance.
En clair, s’attaquer à la double peine du handicap et de l’exclusion. Et lancer, à l’occasion de la journée mondiale pour le handicap du 3 décembre, un appel au respect de l’accessibilité dans les lieux accueillant du public, pour obtenir cette revendication légitime, qui est aussi un droit fondamental et un outil garantissant le principe d’égalité des chances pour ces personnes.

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc