COP22

Sonofi anticipe le changement climatique

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:4892 Le 07/11/2016 | Partager
sonofi_cop22.jpg

En 2015, Sanofi a lancé une démarche de certification du système de management d’énergie de son site industriel Maphar.

 

Le dérèglement climatique provoquerait des décès supplémentaires estimés à 250.000 entre 2030 et 2050. Le climat ayant des effets directs sur la santé, Sanofi s’engage à travers une série d’actions: médicaments et sensibilisation, réduction de l’empreinte carbone, partenariats avec des ONG, Etats...

Entre 2030 et 2050, l’Organisation mondiale de la santé (OMS)  s’attend à ce que le changement climatique soit à l’origine de près de 250.000 décès supplémentaires par an. Malnutrition, paludisme, diarrhée, stress lié à la chaleur... seront les principales causes de ces décès par milliers. Désormais, le climat aura plus d’incidences sur les populations microbiennes et des conséquences sur les maladies non transmissibles, telles que les maladies cardiovasculaires et respiratoires, voire la prolifération de maladies à transmission vectorielle. Le changement climatique ayant des effets directs sur la santé, Sanofi s’engage à 3 niveaux pour répondre aux problèmes sanitaires exacerbés par la variation des caractéristiques climatiques: médicaments et sensibilisation, empreinte carbone, collaborations internationales.

Pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre, le fabricant de médicaments favorise le transport maritime, ferroviaire et fluvial, augmente le taux de remplissage des camions et conteneurs, mutualise les moyens de transport pour réduire le nombre de camions sur la route et expérimente le transport via véhicule électrique ou au gaz naturel pour les livraisons en ville. Parallèlement, l’entreprise conçoit ses emballages pour réduire les volumes et optimiser le transport. En 2014, Sanofi réalisait 86% de ses expéditions intercontinentales par voie maritime. Ce qui représente l’économie de 260.000 tonnes de CO2 par an. La firme monte des projets de partenariat avec des gouvernements, des ONG et la communauté scientifique afin d’identifier des solutions qui permettront de limiter les multiples impacts du changement climatique sur la santé.

La maîtrise énergétique étant un enjeu majeur dans la lutte contre le réchauffement climatique, le groupe Sanofi encourage, dans le cadre de sa politique de responsabilité sociale, l’ensemble de ses sites industriels à mettre en place un système de management de l’énergie. Le fabricant a lancé en 2015 une démarche de certification ISO 50001 du système de management d’énergie de son site industriel  Maphar Zenata (Casablanca). L’objectif étant de réduire ses émissions de CO2. En 2015, Sanofi a conclu un accord mondial avec Suez Environnement visant à optimiser la performance économique et environnementale de ses sites de production dans le monde. Ce partenariat vise l’optimisation des systèmes de traitement et des eaux usées, leur recyclage sur les sites de production ainsi que la valorisation énergétique des déchets. 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc