COP22

Renault-Nissan: La E flotte de la COP

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:4892 Le 07/11/2016 | Partager
cop22_renault_nissan.jpg

L’Alliance Renault-Nissan est un partenariat stratégique qui construit 10% des voitures commercialisées dans le monde et en a vendu 8,5 millions dans près de 200 pays en 2015.

 

L’Alliance Renault Nissan  est le 1er constructeur de voitures électriques à l’échelle mondiale. Il contribue à la Cop22 via une flotte de 50 véhicules de la gamme électrique. Et c’est l’opérateur français Orange qui assure la connexion Wifi de cette E flotte.
 

Plusieurs constructeurs automobiles font le pari du 100% électrique. Le français Renault et le japonais Nissan (l’Alliance) en font partie. Renault et Nissan, alliés stratégiques depuis 1999, veulent marquer le coup, avec la COP22 et accompagner la volonté́ du Royaume de développer les énergies décarbonées. D'autant plus que les deux constructeurs sont partenaires officiels du Sommet de Marrakech sur le climat. 
L’Alliance contribuera à la COP22 en mettant à disposition des délégués pays «une flotte de 50 véhicules 100% électriques», déclare Marc Nassif, directeur général du groupe Renault Maroc. La flotte sera composée de la citadine Renault Zoe, de la berline compacte Nissan Leaf et du Nissan e-Nv200. Les véhicules seront à disposition des délégués, pour les transporter sur les différents sites de la conférence, en complément des transports publics. Ce n’est pas tout, les constructeurs exposeront des solutions et mettront des véhicules électriques à disposition du public pour réaliser des essais dynamiques. 
Renault-Nissan participera aussi à une exposition présentant des solutions pour lutter contre le changement climatique, à l’espace Solutions et Innovations COP22 dans la Zone verte. Cette exposition, qui aura lieu du 7 au 18 novembre, mettra en lumière des solutions de réduction des émissions de CO2 proposées par des villes, des entreprises et autres organisations en provenance des quatre coins du monde. L’Alliance Renault-Nissan prévoit également de déployer un réseau de plus de 20 bornes de recharge accélérée et standard sur des lieux stratégiques de la COP. L’Alliance est à ce jour le leader mondial du véhicule électrique. Elle a déjà̀ écoulé plus de 360.000 véhicules électriques dans le monde (Nissan Leaf, Renault Zoe, Renault Twizy, Nissan e-Nv200 …). 
A l’échelle mondiale, l’Alliance vend environ 1 véhicule électrique sur 2. Selon Isao Sekiguchi, président de la région Afrique du Nord et Egypte du groupe Nissan: «L’enjeu du changement climatique est l’un des sujets les plus urgents auxquels fait face le monde d’aujourd’hui. L’Alliance Renault-Nissan a non seulement été́ rapide à reconnaître la contribution que pourrait apporter l’importation de l’industrie automobile à l’effort collectif, mais a également été l’une des toutes premières entreprises à agir pour y faire-face».
En matière de respect de l’environnement, le constructeur français a réalisé un coup de maître avec l’usine Renault Tanger. Le site tend vers «Zéro CO2» émis (98% de rejets de CO2 en moins) grâce à des ressources renouvelables, tant pour son énergie thermique produite sur site que pour son électricité́ achetée. Le site consomme 70% d’eau en moins, avec aucun rejet d’eaux usées. L’usine de Melloussa a vu le jour en 2012, et cette approche reste, encore aujourd’hui, sans équivalent dans l’industrie automobile. La flotte de l'Alliance sera connectée Wifi. Le branchement sera assuré par l'opérateur français Orange, via sa filiale marocaine Orange. 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc