Société

Changement climatique: La parole aux jeunes

Par Sabrina BELHOUARI | Edition N°:4885 Le 27/10/2016 | Partager
Un espace de 300 m2 dédié aux ONG et associations pour échanger sur la thématique
Forte présence de la jeunesse à travers diverses activités et formes d’intervention

La jeunesse a aussi son mot à dire au sujet des enjeux des changements climatiques lors de la COP22 à Marrakech. Un espace lui sera entièrement dédié via l’Espace jeunesse de la COP, où les jeunes pourront s’exprimer, découvrir, débattre et partager des solutions. L’Espace jeunesse, portant le slogan «mon climat, mon avenir», se déclinera en cinq sous-espaces. Un sous-espace «Apprentissage» pour les formations, des ateliers pratiques et de démonstration et des bornes interactives. Le sous-espace «Dialogue» sera quant à lui constitué de tables rondes et conférences, workshop, jeux et concours ainsi que des prestations artistiques. Les jeunes pourront faire connaissance et échanger entre eux dans le sous-espace «Rencontre», conçu sous forme d’un salon aménagé à la marocaine pouvant accueillir jusqu’à 12 personnes.
Le sous-espace «Exposition» permettra de développer des idées de projets liés à l’environnement. Et enfin, le sous espace «Media» sera consacré aux adeptes des réseaux sociaux et internet, où seront partagés communiqués de presse, communications des associations, interviews, témoignages des visiteurs. Cet espace sera co-géré par plusieurs ONG, dont Echo Change-Rabat, Maroc. Echo Change - Rabat, Maroc est une section de l’ONG internationale multidisciplinaire Echo Change pour la promotion des projets ayant trait au développement durable. Grâce à son adhésion au Programme d’action mondial de l’Unesco sur l’éducation pour le développement durable, Echo Change est considérée comme une plateforme des voix des jeunes du monde entier. Son objectif est de contribuer à catalyser le changement nécessaire pour permettre aux jeunes de participer aux processus de prise de décision et l’implémentation de projets concrets au niveau local dans la perspectives des Objectifs du developpement durable (SDG) des Nations unies. «En collaboration avec le bureau du Programme de la coopération suisse, Echo Change va bénéficier d’un espace de 300m²  au niveau de la zone verte de la COP22 où, avec d’autres ONG ou associations, la section Rabat Morocco va traiter et penser le changement climatique et ses effets», explique Imane Lahrich, directrice de la section Echo Change Rabat, Maroc. Le focus d’Echo Change - Rabat, Morocco s’articule autour du développement durable. La section marocaine animera ainsi 4 tables rondes. La première s’articule autour de la politique climatique au Maroc avec une session de partage des bonnes pratiques entre différents acteurs, à savoir les entrepreneurs, les académiciens, les acteurs de la société civile, etc. D’autre part, il y aura un échange avec les chercheurs et développeurs des applications internet pour traiter l’apport de la technologie au service du climat. En outre, un atelier sur le recyclage sera réalisé pour concrétiser la théorie du père de la chimie moderne Antoine Lavoisier «Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme». L’objectif d’Echo Change est de changer l’idée reçue selon laquelle les jeunes ne sont pas pertinents et aider ainsi à catalyser le changement nécessaire pour la participation des jeunes au processus de prise de décision et à des projets concrets.
L’Espace jeunesse COP22 sera ainsi un espace de prise de contact, d’échange et d’entretien avec des organisations de tous les pays, officielles, publiques ou privées. Les jeunes prouvent encore une fois qu’ils sont pleins de ressources et qu’ils sont parfaitement habilités à devenir des agents de changement afin d’atteindre les Objectifs de developpement durable des Nations unies.

                                                                  

Ils s’occupent de tout

cop_22_parole_aux_jeunes_085.jpg

Pas moins de vingt associations et représentations des jeunes vont animer les ateliers et tables rondes lors de la COP22. Pour n’en citer que quelques-unes, il y aura Enactus Morocco, Association Bahri, Dar Si Hmad, Energies 2050, Grepom Birdlife Morocco, Association Al Jisr, la Conférence of Youth 12 (COY12), l’Institut européen de coopération et de développement(IECD), l’initiative «I Change Before Climate Change» (ICBCC), Institute for leadership and communication studies (ILCS), etc. Il faut noter également que la conception de l’espace a été réalisée par 4 jeunes architectes marocains suite à un concours lancé par la Coopération suisse au Maroc. Et finalement, c’est une équipe de jeunes qui est responsable de l’animation du site web www.jeunessecop22.com et des activités sur les sites sociaux avant et pendant la COP22.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc