Archives

A La une

Marché du tabac: De nouvelles règles du jeu

Les modalités de fonctionnement de la commission d’homologation du tabac devraient bientôt changer. Un projet de décret vient d’être transmis au SGG. Il avait déjà été décliné à travers deux moutures.La dernière prévoit l’organisation d’une seule session d’homologation pour les nouvelles marques de tabac et les prix, au lieu de deux (1er janvier et 1er juin). Toutefois, pour répondre aux attentes des distributeurs et industriels, une session extraordinaire pourrait être ouverte... Lire la suite

Les fonctionnaires mal répartis

Les recrutements dans la fonction publique vont baisser en 2018: 19.265 postes budgétaires et 20.000 contractuels contre 23.768 postes budgétaires en 2017 et 35.000 contractuels. En revanche, la courbe de la masse salariale ne fléchit pas: 108,8 milliards de DH, en hausse de 2,02%... Lire la suite

FMI: Les diagnostics c’est bien, les réformes c’est mieux!

La souscription à la Ligne de précaution et de liquidité (LPL) a resserré le calendrier d’évaluation de l’économie marocaine. Moins de quatre mois après leur dernier passage, les équipes du Fonds monétaire international (FMI) ont bouclé un nouveau diagnostic. Celui-ci aboutit à un abaissement de 0,4 point de la prévision de croissance pour 2017 à 4,4%... Lire la suite

Pourquoi l’école engendre de la violence

Les derniers cas de profs agressés physiquement par leurs élèves à Ouarzazate et à Rabat ont beaucoup ému. Le Ministère de l’Education nationale a sorti toute une note pour appeler à la tolérance zéro, tandis que les syndicats d’enseignants ont décrété deux jours de grève nationale (8 et 9 novembre). Mais cela va-t-il résoudre le problème? La violence contre les profs n’est en fait que l’émanation de la multitude de dysfonctionnements dont souffre le système et auxquels il faudra s’attaquer. Analyse de l’expert Alain Bentolila. Lire la suite

Station de dessalement: 3,8 milliards pour le projet de Chtouka

C’est une excellente performance pour le Maroc et une bonne nouvelle pour le Souss, grenier du Maroc. Le méga-projet de dessalement de l’eau de mer du Royaume, le premier au niveau mondial, pour les besoins de l’irrigation et l’approvisionnement en eau potable d’une capacité à terme de 400.000 m3/jour, sera établi à Chtouka dont la nappe enregistre un déficit hydrique de 60 millions de m3 par an... Lire la suite

Editorial

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc